Musée virtuel du Canada
Jardin botanique de Montral 
Centre d’étude de la forêt

Les premiers arbres

À travers l’histoire, les plantes ont développé à maintes reprises la forme arborescente. Le premier « arbre » apparaît au Dévonien, il y a entre 350 et 420 millions d’années. Ce Progymnosperme s’appelle Archaeopteris. Son bois ressemble à celui des conifères, son tronc est épais et il peut s’élever à 50 m. Mais il se reproduit à l’aide de spores, comme les fougères.

Au Carbonifère, l’embranchement des Lycopsides réinvente la croissance secondaire et le feuillage. Certains s’élèvent aussi à 50 m. Ces étranges arbres ont une croissance en hauteur et une ramification prédéterminées, croissent très rapidement mais meurent après avoir sporulé. Ce sont les restes de ces forêts anciennes qui se sont transformées en charbon. Aujourd’hui, il existe un millier d’espèces de Lycopsides, toutes des plantes herbacées.

Du Jurassique (l’ère des dinosaures), nous sont parvenus deux vénérables ancêtres : le pin Wollemi (Wollemia nobilis), une espèce de conifère vieille de plus de 150 millions d’années, et dont seulement 40 individus ont survécu; et le ginkgo (Ginkgo biloba), un Gymnosperme tellement ancien qu’il précède l’évolution des graines (ses « fruits » sont des ovules nus).

Transcription du clip vidéo
Retour

Dessin d'Archaeopteris, le premier arbre moderne, superpos sur une photo