Musée virtuel du Canada
Jardin botanique de Montral 
Centre d’étude de la forêt

L'arbre et la lumière

Architecture

Pour que l’arbre pousse avec succès, son feuillage doit recevoir un maximum de lumière. Le noyer, par exemple, dépend tellement d’un bon ensoleillement qu’il utilise des armes chimiques contre ses compétiteurs. Ses racines, son écorce et ses feuilles produisent du juglon, une molécule qui s’accumule dans le sol autour du noyer, inhibe la germination d’autres plantes et arrive même à en tuer certaines! La recherche de la lumière pourrait aussi, selon certains scientifiques, expliquer la forme conique des conifères des régions nordiques. À ces latitudes, les rayons du soleil frappent le feuillage des arbres latéralement plutôt que directement à la verticale. La même logique nous pousse, sous nos latitudes, à incliner nos panneaux solaires.

Le Dieu Soleil

Lorsqu’il construit l’échafaudage que constituent son tronc et ses branches, l’arbre doit être assez plastique pour profiter de l’environnement lumineux dans lequel il croît. Mais plus il compromettra sa verticalité, plus il dépensera de ressources pour renforcer son tronc, et plus il risquera blessures et déracinement. Il faut donc trouver le compromis idéal entre forme et fonction. Deux arbres, même s’ils sont de la même espèce, peuvent ainsi se ramifier de façon très différente, selon les conditions lumineuses...

Transcription du clip vidéo

Cellule
Individu
Écosystème