Musée virtuel du Canada
Jardin botanique de Montral 
Centre d’étude de la forêt

Investissement et rentabilité

Les bouleaux blancs se développent dans un milieu ensoleillé, les hêtres, dans un milieu sombre. Leur point en commun? Ces arbres possèdent tous deux des pétioles courts, cette partie de la feuille qui la rattache à la branche, parce qu’ils poussent dans un environnement lumineux stable. Pour positionner leurs feuilles dans la recherche de la lumière, ils modifient l’orientation de leurs branches, un investissement à long terme.

Mais l’érable à sucre, qui croît dans un milieu qui peut être très ensoleillé, ou très peu, utilise une autre stratégie. L’utilisation d’un pétiole long demande plus de ressources, mais cela lui permet de placer avec précision ses feuilles aux endroits les plus lumineux du moment.

Montage photo de feuilles d'érable à sucre (Acer saccharum) aux pétioles longs et de pétioles courts d'un orme liège (Ulmus thomasii)
1. Acer saccharum / 2. Ulmus thomasii
© Jardin botanique de Montréal (Lise Servant)
Photos précédente1  2  3  4  5  6  7  8Photo suivante