Musée virtuel du Canada
Jardin botanique de Montral 
Centre d’étude de la forêt

Une reconnaissance marginale

En observant le contour des feuilles, l’esprit inquisiteur y détectera de précieux indices pour l’aider à identifier un arbre inconnu. Mais attention, certains arbres, qui ne jouent pas franc jeu, présentent des feuilles aux formes qui varient selon leur âge, leur emplacement plus ou moins exposé au soleil, même en fonction des saisons... Sur la photo, trois types de feuilles sont présentés : feuille entière, lobée, dentelée.

Le contour des feuilles influence aussi la couche limite (Zone d'interface entre l'air ambiant et la feuille, dans laquelle une certaine quantité d'air reste collé sur les feuilles.) qui les enveloppe. Les feuilles dentelées ou lobées sont moins aérodynamiques que les feuilles entières. Le vent qui les frappe provoque à la surface de la feuille de petites turbulences qui brassent l’air et diminuent l’impact de la couche limite. Une bouffée d’air frais!

Montage photo d'une feuille entière de cornouiller à feuilles alternes (Cornus alternifolia), de feuilles lobées de chêne écarlate (Quercus coccinea) et d'une feuille dentelée de bouleau blanc (Betula papyrifera)
1. Cornus alternifolia / 2. Quercus coccinea / 3. Betula papyrifera
© Jardin botanique de Montréal (1. Lise Servant / 2. & 3. Gilles Murray)
Photos précédente1  2  3  4  5  6  7  8Photo suivante