Musée virtuel du Canada
Jardin botanique de Montral 
Centre d’étude de la forêt

Une période de travail prolongée

Même si la majorité des conifères conservent aiguilles et écailles en hiver, ils ne peuvent effectuer de photosynthèse (Synthèse de substances organiques effectuée par les plantes à partir de l'énergie lumineuse.) : il n’y a pas d’eau disponible dans le sol gelé. Mais les conifères au feuillage persistant possèdent tout de même un avantage marqué sur les arbres caducs (Se dit des feuilles et des organes qui se détachent et tombent de la plante.).

En effet, ils bénéficient à l'automne de quelques semaines supplémentaires de photosynthèse après la chute des feuilles d’arbres caducs. Et au printemps, ils recommencent quelques semaines avant leurs compétiteurs, qui perdent un temps précieux à reconstruire leur feuillage. Plus on avance vers les pôles, plus les saisons de croissance sont courtes, et plus ces heures supplémentaires de photosynthèse constituent un avantage marqué pour les conifères.

Retour

Photo d'écailles d'un thuya d'Occident (Thuja occidentalis)
Thuja occidentalis
© Jardin botanique de Montréal (Gilles Murray)
Photos précédente1  2  3  4  5  6  7  8