Musée virtuel du Canada
Jardin botanique de Montral 
Centre d’étude de la forêt

Un manteau d’hiver

Les bourgeons de plusieurs arbres de régions tempérées, qui doivent survivre à l’hiver, sont protégés par des écailles. Au printemps, lorsque leur travail de protection est complété, les écailles tombent, inutiles. C’est le débourrement des bourgeons. Chez quelques espèces de feuillus, les écailles les plus externes sont en réalité des feuilles primordiales. Au printemps, lorsque les bourgeons débourrent, plutôt que de tomber comme les écailles usuelles, elles se développent et deviennent des feuilles. On appelle ce type de bourgeon des bourgeons nus.

Ce bourgeon nu appartient à une viorne flexible, celui à écailles provient d’un chêne rouge.

Montage photo de bourgeons à écailles de chêne rouge (Tilia americana) et d'un bourgeon nu de viorne flexible (Viburnum lentago)
1. Quercus rubra / 2. Viburnum lentago
© 1. Jardin botanique de Montréal (Lise Servant) / 2. Ministère des Ressources naturelles du Québec (via Jardin botanique de Montréal)