Musée virtuel du Canada
Jardin botanique de Montral 
Centre d’étude de la forêt

Croître

Bien que les racines orientent leur croissance en fonction des ressources disponibles dans le sol, elles ne sont pas complètement indépendantes du reste de l’arbre, qui leur dicte en partie le travail d’ancrage à effectuer.

Par exemple, les arbres au fond de la photo sont groupés et se protègent ensemble du vent. Mais cet orme d’Amérique au premier plan est beaucoup plus exposé au vent. En produisant des signaux hormonaux, il peut diriger le développement de ses racines pour répondre à des besoins d’ancrage plus grands que ceux de ses congénères. Telles les poutres d’acier de nos bâtiments, certaines racines prennent alors la forme d’un I, qui offre une meilleure résistance à la déformation.

Photo d'un orme d'Amérique (Ulmus americana) isolé au milieu d'un champ
Ulmus americana
© Hydro-Québec / Jardin botanique de Montréal