Musée virtuel du Canada
Jardin botanique de Montral 
Centre d’étude de la forêt

Des poils pour s’abreuver

Fermez votre main et faites courir votre doigt de la jointure de votre pouce à celle de votre auriculaire. La distance est relativement courte. Maintenant, faites le même chemin, mais, la main ouverte, longez le contour de chacun de vos doigts : le trajet est beaucoup plus long. Votre poing fermé représente une radicelle et vos doigts, ses poils absorbants (Poil unicellulaire par lequel les racines accroissent leur surface d'absorption.).

Même s’ils ne représentent qu’une fraction de la masse des radicelles, les poils absorbants augmentent considérablement la surface de contact des racines avec le sol et jouent ainsi un rôle important dans l’absorption d’eau et de nutriments. Cette stratégie de surface de contact accrue est reprise dans la nature à une multitude d’endroits, dans vos intestins par exemple.

Photo en microscopie optique d'une radicelle et de poils absorbants d'un pin rouge (Pinus resinosa)
Pinus resinosa
© 1. Conseil national de recherches Canada, Les presses scientifiques du CNRC (Dictionnaire Visuel seulement) / 2. Julie Marleau