Musée virtuel du Canada
Jardin botanique de Montral 
Centre d’étude de la forêt

Faire peau neuve

Pourquoi les arbres ont-ils différentes sortes d’écorce? Parce qu’ils la produisent différemment. Les arbres, on l’a vu, grossissent en ajoutant couche sur couche de nouveaux tissus. C’est très efficace pour l’aubier (Couches externes du bois du tronc d'arbre, entre le cœur et l'écorce.), car les nouvelles couches, par-dessus les anciennes, sont forcément plus grosses. Or, le nouveau phloème (Tissu conducteur de nutriments ou sève élaborée.), plus épais, est créé en dessous des vieilles couches. Avez-vous déjà grandi (ou grossi) et essayé de porter un vêtement trop petit? Il finira inévitablement par craquer, habituellement à un moment inopportun.

Les arbres aux écorces lisses « recousent » leur vieux vêtement, grâce aux cellules de liège à leur surface qui croissent latéralement pour combler les trous. Ceux à l’écorce cannelée se contentent d’être habillés de nouveaux vêtements, et laissent les vieux se déchirer à sa surface.

Transcription du clip vidéo


Certains trouvent avantage à perdre leur écorce en gros morceaux. Planté en ville, le platane commun bénéficierait de cette ancestrale caractéristique pour résister à un problème très contemporain : cela lui permettrait de se débarrasser de ses vieilles lenticelles (Excroissance dans l'écorce des arbres.) bouchées par la suie. Quant à elle, l’écorce de l’eucalyptus, riche en composés chimiques, s’accumule au sol en un paillis naturel et inhibe la croissance des compétiteurs.