Musée virtuel du Canada
Jardin botanique de Montral 
Centre d’étude de la forêt

Le nœud... de la solution

Les nœuds sont la trace que l’arbre porte après avoir perdu une branche : il tente de colmater la plaie. Les aléas du milieu, forts vents, verglas, élagueurs des services publics, peuvent arracher des branches à l’arbre. Mais l’arbre en perd aussi de son propre chef. Il fait de l’auto-émondage.

Plus un arbre gagne en volume et en prestance dans le ciel, plus son feuillage supérieur porte ombrage à ses feuilles inférieures et les rend inefficaces. Il faut alors s’en départir. Et la pauvre branche nue, qui consomme des ressources mais ne rapporte rien? Elle aussi, au revoir! Un bouchon de liège soudera le destin de la branche inutile. Ne restera éventuellement qu’un nœud, là où autrefois se dressait une fière branche.

Photo de la coupe d'un tronc de cerisier tardif (Prunus serotina) avec un noeud dans le bois
Prunus serotina
© Alain Cogliastro