Musée virtuel du Canada
Jardin botanique de Montral 
Centre d’étude de la forêt

Connaître ses points faibles

La zone de contact entre la branche et le tronc est plus sujette aux blessures, car elle supporte un stress supplémentaire : le poids de la branche même. Afin de parer à toute éventualité, cette zone regorge de bourgeons adventifs (Bourgeon se développant sur n'importe quelle partie d'une plante.), qui seront stimulés si la branche casse et qu’il y a assez de lumière. Les bourgeons grandiront et formeront de nouvelles branches en remplacement de celle qui est tombée au champ d’honneur.

Pourquoi la croissance de ces bourgeons adventifs demande-t-elle de la lumière? C’est une police d’assurance simple afin d’assurer une construction intelligente. Les arbres qui se débarrassent de branches trop à l’ombre n’ont aucun intérêt à y faire repousser une nouvelle branche, qui serait tout aussi à l’ombre et inefficace que l’ancienne.

Retour

Photo de la zone de contact entre une branche et le tronc d'un châtaignier d'Amérique (Castanea dentata)
Castanea dentata
© Jardin botanique de Montréal (Alain Cogliastro)
Photos précédente1  2  3  4  5