Musée virtuel du Canada
Jardin botanique de Montral 
Centre d’étude de la forêt

L'eau et les biomes

Influence de l'eau sur la biodiversité

Les grands biomes planétaires sont déterminés par la température et, surtout, par la disponibilité en eau. En général, lorsque l’eau est présente en grande quantité, la vie végétale est foisonnante. Au contraire, lorsque l’eau se fait rare, les arbres sont nettement moins nombreux et diversifiés. Leur répartition suit ainsi la disponibilité en eau des milieux. Pensez-y... En zone tempérée nordique, un arbre mature peut transpirer 500 litres d’eau en une seule journée. Et un kilomètre carré de forêt transpire environ 500 000 mètres cubes d’eau par année : c’est plus de trois piscines olympiques par semaine qui s’envolent dans les airs! À l’évidence, il faut de l’eau pour faire une forêt.

Répartition gé-eau-graphique

La dépendance des arbres à l’eau s’observe aussi à une échelle locale. Imaginez le scénario suivant... Vous vous promenez un dimanche de printemps dans une jolie érablière, histoire de digérer tout ce que vous avez ingéré à la cabane à sucre. Vous montez une colline, êtes accueilli par de jolis chênes. Vous descendez une pente douce, traversez un cours d’eau, croisez des frênes noirs. Vous n’avez jamais quitté le domaine de l’érablière, pourtant les arbres se suivent mais ne se ressemblent pas. Ils dépendent ici aussi des variations de la disponibilité en eau.

Transcription du clip vidéo

CelluleIndividu
Écosystème