Musée virtuel du Canada
Jardin botanique de Montral 
Centre d’étude de la forêt

Le vivant et la forêt

Interactions d'un réseau trophique

Qu’est-ce qu’un écosystème forestier a en commun avec un réseau de transport urbain? Ce sont tous deux des systèmes complexes (Système composé de nombreuses composantes.) : leur ensemble est plus grand que la somme de leurs parties. Essayez de comprendre comment fonctionne un réseau de transport urbain, uniquement avec les plans d’une automobile... Pas évident! De la même façon, on ne peut simplifier un écosystème forestier à l’image d’une forêt de poteaux. Il faut avoir une vision globale de l’écosystème. Comment? En tenant compte de tous ses habitants, les plantes, les animaux et les insectes, qui interagissent avec les arbres et qui définissent la richesse et la santé de l’écosystème.

(qu’est-ce) Qui est au menu?

Une manière d’étudier ces interactions est d’établir les relations prédateur-proie d’un écosystème. C’est ce qu’on appelle un réseau trophique (Ensemble de chaînes alimentaires d'un écosystème.), souvent représenté par une pyramide où on retrouve les producteurs primaires (Premier maillon d'une chaîne alimentaire dans un réseau trophique.), les plantes, au bas de la pyramide et les prédateurs tout au sommet. Cette représentation présente le défaut de sa qualité : elle est (trop) simple. Par exemple, pour visualiser la complexité des relations du réseau trophique du mont Saint-Hilaire, les chercheurs ont vite dû troquer la bonne vieille pyramide pour une véritable toile d’araignée...

Transcription du clip vidéo

CelluleIndividu
Écosystème