Musée virtuel du Canada
Jardin botanique de Montral 
Centre d’étude de la forêt

Philippe Cadieux


Mes recherches

J’étudie l’effet de l’âge de la forêt sur la diversité et l’abondance de la faune cavicole. Une forêt, c’est un peu comme un gros organisme vivant : avec le temps, elle vieillit. Au fil des années, la forêt change. Les arbres et les plantes d’une jeune forêt ne sont pas les mêmes que ceux d’une vieille forêt. On appelle ce processus la succession forestière. Certains animaux préfèrent les jeunes forêts, alors que d’autres préfèrent les forêts plus âgées. C’est ce que j’évalue : comment ce changement est vécu par la faune cavicole.

Mon terrain de jeu se trouve en Abitibi, à 45 km au nord de Rouyn-Noranda. C’est la forêt d’enseignement et de recherche du lac Duparquet. Je cherche les nids des habitants cavicoles de cette forêt. J’y observe des canards, des chouettes, des écureuils volants et des pics bois. Ces derniers sont responsables de l’excavation de la majorité des cavités utilisées par les autres animaux. Tous ces animaux cavicoles me tiennent à coeur, car ils représentent une partie importante de la biodiversité des forêts du Québec.