Musée virtuel du Canada
Jardin botanique de Montral 
Centre d’étude de la forêt

Transcription du clip vidéo Les cellules et les éléments nutritifs

Retour au clip vidéo


Les éléments nutritifs du sol

La bonne croissance des arbres dépend de la disponibilité d’éléments nutritifs exclusivement retrouvés dans le sol : soufre, potassium, magnésium, azote, etc.

Dessin d'un poil absorbant et de la composition du sol

© Jardin botanique de Montréal
Il y a beaucoup d'eau et d'air dans le sol.

Le sol semble solide. Il est en effet composé de matière organique et minérale.

Mais il y a aussi beaucoup d’eau et d’air autour de ces particules solides.

Les particules du sol ont une charge négative.
Les nutriments qui sont aussi chargés négativement, comme les phosphates et les nitrates, ne se lient pas au sol.

Les nutriments chargés positivement se lient au sol. Ils ne sont pas disponibles pour les racines.
La racine acidifie donc le milieu, en excrétant des protons et des acides organiques.
Protons et acides organiques chassent ainsi les nutriments collés. Ceux-ci se dissolvent dans l’eau et sont maintenant disponibles.

La racine peut maintenant absorber le potassium. Un transporteur passif lui permet de pénétrer dans la cellule : c’est une porte d’entrée spécifique au potassium.

Dessin d'un transporteur de sulfate absorbant un sulfate et trois ions hydrogène

© Jardin botanique de Montréal
Absorption du sulfate du sol par une cellule racinaire

Pour absorber le sulfate, il faut plutôt utiliser un transporteur actif. La racine dépense de l’énergie et expulse des protons.

En réabsorbant trois protons, la cellule fait ensuite entrer un précieux sulfate. Et ainsi de suite.

Dessin qui présente le chemin parcouru par les nutriments de la périphérie de la racine jusqu'au xylème

© Jardin botanique de Montréal
En vert, l'endoderme. En jaune, le xylème.

Une fois les éléments nutritifs absorbés en périphérie, ils doivent voyager jusqu’au cœur de la racine.

Ils passent par les cellules de l’endoderme, qui contrôlent les échanges de nutriments entre les cellules de l’écorce de la racine et ses tissus conducteurs.

Rendus au xylème, les précieux nutriments du sol sont transférés, via les racines, à travers l’arbre.




Retour au clip vidéo