Musée virtuel du Canada
Jardin botanique de Montral 
Centre d’étude de la forêt

Transcription du clip vidéo Les nutriments dans la forêt

Retour au clip vidéo


Les forêts, des puits de carbone

Imaginez si l'on pouvait voir ce qui compose l'arbre au niveau moléculaire.

Représentation graphique du carbone stocké dans un arbre

© Jussi Rasinmäki, www.carbontree.fi
Le carbone de l'arbre, sous forme de points noirs

L’arbre apparaîtrait comme un assemblage de molécules carbonées complexes.

Vous verriez les feuilles attraper le carbone atmosphérique sous forme gazeuse (CO2) et le fixer sous forme solide dans l'arbre.



Cet arbre a un taux de photosynthèse élevé  : il fixe plus de carbone qu'il n'en libère. Il ne manque ni d'eau, ni de lumière, et la température est adéquate.

Mais revenez voir la nuit, l'hiver ou une journée d'été torride... Privé de conditions gagnantes, l'arbre diminue ou stoppe la photosynthèse.
L'arbre libère plus de CO2 qu'il n'en fixe. C'est alors un producteur net de carbone atmosphérique.

Pour saisir l'importance des forêts dans le cycle du carbone, il faut ainsi comprendre les effets de l'environnement sur les échanges gazeux, le transport de l'eau et la croissance générale des arbres.

Capture d'écran du site web carbontree.fi

© Jussi Rasinmäki, www.carbontree.fi
Le site web carbontree.fi

Les images de cette simulation ont été extraites du site web « Carbon Tree ».
Ce site est mis à jour en fonction de données de flux de carbone recueillies en temps réel sur un pin sylvestre, en Finlande.


Retour au clip vidéo