Musée virtuel du Canada
Jardin botanique de Montral 
Centre d’étude de la forêt

Feuilles et fruits des conifères et feuillus

Montage photo d'aiguilles de sapin baumier (Abies balsamea) et d'une feuille de figuier commun (Ficus carica)

© Jardin botanique de Montréal (Jean-Pierre Bellemare; Gilles Murray)

Bonjour! J’aimerais savoir les caractéristiques générales des feuilles et des fruits pour les feuillus et les résineux. Merci!
Anthony, secondaire 1, Annemasse (France)


Bonjour Anthony,

Tout d’abord, le terme « résineux » est employé comme synonyme de conifère parce que beaucoup de conifères sécrètent de la résine, un produit naturel. Ci-dessous, j’emploierai plutôt le mot conifère.


Commençons par les fruits...

Les arbres feuillus sont des plantes à fleurs (des Angiospermes (Plante qui produit des fleurs et des fruits.)). Les ovules des Angiospermes sont contenus dans des ovaires qui donneront un fruit avec des graines. Il existe une multitude de types de fruits. Tu peux en voir quelques exemples dans ce diaporama sur les fruits.

Photo de cônes d'un sapin de Corée (Abies koreana)

© Jardin botanique de Montréal (Gilles Delisle)
Des cônes des conifère

Les conifères font partie d'un groupe botanique appelé Gymnospermes (Plante à graines nues et libres, non incluses dans un ovaire.). Les ovules des Gymnospermes, libres et non contenus dans un ovaire, sont directement fécondés par le pollen. Les graines sont « nues », appuyées sur les cônes et non protégées à l'intérieur des fruits comme chez les Angiospermes. Au sens botanique, les graines d’un fruit doivent être protégées, les Gymnospermes ne possèdent donc pas de fruits. Ce sont les cônes qui font office d'organes reproducteurs : de petits cônes mâles et des cônes femelles plus grands qui porteront des graines.



Maintenant, au sujet des feuilles...

Photo de feuilles d'un chêne rouge (Quercus rubra)

© Jardin botanique de Montréal (Normand Fleury)
Les feuilles des feuillus ont un limbe développé.

La principale caractéristique des feuilles des arbres feuillus, c’est d’avoir une surface étendue : le limbe, qui permet de capter un maximum de rayons solaires.

Les feuillus des zones tempérées perdent leurs feuilles en automne pour se protéger de l’hiver. Dans d'autres régions, les feuillus peuvent aussi perdre leurs feuilles à l’arrivée de la saison sèche. Mais tous les feuillus ne perdent pas leur feuillage lors d’une saison particulière : certains arbres tropicaux n'ont pas développé cette adaptation. On dit alors qu'ils sont des arbres à feuilles persistantes. Comme les feuilles ont une durée de vie limitée, ces arbres perdent aussi leurs feuilles, mais le processus de remplacement s’effectue graduellement au cours de l'année et n’est pas lié aux saisons.

Les conifères ont un feuillage composé d'aiguilles ou d'écailles. Les aiguilles et les écailles n’ont pas un limbe développé comme les feuilles et sont donc beaucoup plus petites. La structure des aiguilles et la couche de cire qui les enveloppe, la cuticule (Couche de protection de l'épiderme.), leur permet de réduire la transpiration et d'empêcher le gel de l'eau à l'intérieur des feuilles.

La plupart des conifères gardent leurs aiguilles en hiver (et donc restent verts). Les écailles et les aiguilles ont une durée de vie plus longue que les feuilles, qui se compte généralement en années. Quelques conifères perdent leur feuillage de façon saisonnière, le mélèze par exemple. Ils sont toutefois l’exception à la règle.

Tu peux en apprendre plus sur les feuilles, les aiguilles et les écailles dans ce diaporama sur le feuillage.

J’espère que ces renseignements te seront utiles. Bonne journée!

Céline Arseneault
Botaniste et bibliothécaire